Arrow
Arrow
Slider

 

FLORENCE VASSEUR

Au commencement était le mouvement, l’expansion de la matière, le bouillonnement des particules élémentaires, tout un monde en devenir ivre d’une frénésie de marche en avant, créative, volontaire. Ainsi pourrait commencer la genèse constitutive de l’œuvre de Florence VASSEUR. Mais il faut à la matière pour qu’elle s’ordonne un souffle de vie, un esprit organisateur, un grand architecte afin de donner du sens et de l’équilibre. C’est à cette tâche que notre artiste s’attelle, théâtralisant les scènes, positionnant les personnages dans des postures compassionnelles. Les êtres qui parsèment les œuvres de Florence sont des cheminants en mal de contact, des errants figés scrutant une invisible réalité. Dans ces toiles inondées par l’empathie, deux mondes se côtoient, se rencontrent, se fécondent. La plupart du temps, un personnage central entouré, choyé, se retrouve l’objet d’une bienveillance orchestrée. Les mains effleurent, couvent, réchauffent, apportent soutien et réconfort. Il y a de la transmission de flux positif, un partage d’un cheminement commun, l’évidence d’un destin qui nous réunie. Les yeux doutent, aspirent à un ailleurs improbable. Les regards fixes, perdus nous renvoient à nos propres doutes et nous poussent irrémédiablement à l’introspection. Peintre de l’errance et de l’altérité, inscrite dans le mouvement, peintre de l’espoir et d’un nouveau départ, Florence VASSEUR prend un malin plaisir à réécrire nos lignes de vies chaotiques, à redessiner les contours de nos possibilités futures. Elle excelle dans son rôle de passeuse de monde, orchestrant avec brio la dramaturgie de toute existence humaine. Plonger notre regard dans ses toiles, c’est mettre à nu nos plaies béantes et vivifiantes, c’est s’immerger en nous mêmes à la recherche de ce qui constitue notre substantifique moelle. 

Pascal VEYSSET-RAPAPORT 

Galerie du Jansanet