KIMO KOPCZYNSKI

METAPHORA
(ou les Relevés Endopoïétiques Aléatoires)

Ce travail monochrome est basé sur l’inscription, l’empreinte, la trace écrite ou gravée sur ce qui est illisible ou intraduisible mais parlant.
C’est une recherche sur ce qui s’infiltre ou se grave en nous de toutes façons… comme la face ombragée et inconnue de la mémoire des signes et des formes.
Travail en négatif sur l’empreinte indélébile d’un certain immémorial sans lieu qui se jouerait de nous intrinsèquement, authentiquement, et qui s’imprime et s’exprime sous une forme ou une autre comme le va-et-vient de l’impensable toujours-déjà-là.
Peindre est affaire d’explorations, d’extractions, de forages dans l’en creux de l’inconnu qui se terre dans l’invisible ; c’est inventer à la manière des paléontologues, des galeries de l’intime immun humain.

Kimo Kopczynski

Arrow
Arrow
Slider